optimisme

Voici un article invité de Christian Dubois, un collègue, coach auteur, conférencier passionné par le développement personnel depuis 30 ans.

 J’anime un blog qui s’appelle http://www.toujours-positif.com, sur lequel à l’aide de trois articles par semaine, je vous aide à découvrir l’être illimité caché en votre for intérieur. Vous pourrez ainsi exploiter votre plein potentiel, acquérir davantage de confiance en vous, avoir davantage de sérénité et d’ efficacité. Le pouvoir de la pensée positive n’aura plus de secret pour vous.

Martin Seligman, expert dans la psychologie positive,  affirme que l’optimisme est une composante primordiale pour notre épanouissement.

L’optimisme ce n’est pas de ne pas voir la réalité en face, non ! L’optimisme c’est de porter un regard différent sur cette réalité !

Avoir une vision positive

Effectivement, l’optimisme est un trait de caractère, mais vous pouvez le développer.

Si les difficultés de la vie n’épargne pas plus le pessimiste que l’optimiste, il est reconnu, par de nombreuses études, que l’optimiste a une capacité de rebond supérieure.

Pour ceux qui douterais de cela, je vous préconise de lire mon histoire. A 56 ans j’ai affronté beaucoup de situations difficiles dans ma vie, mais j’ai toujours rebondi.

Il existe certaines techniques pour développer son optimisme. Ces techniques peuvent redonner confiance suite à un revers.

Comme je l’ai déjà mentionné, l’important ce n’est pas ce qui vous arrive c’est ce que vous faites avec ce qui vous arrive.

On a toujours le choix de nos réactions face aux évènements.

Parfois on peut dérailler et voir tout en noir, ou du moins, en gris. Il faut s’arrêter net et remettre en question notre point de vue.

Martin Seligman conseille d’avoir une discussion avec soi-même !

3 questions efficaces pour augmenter son optimisme

1)   Est-ce vrai ?

Lorsque vous commencez à « partir en vrille » à penser que rien ne va plus, que tout est difficile, stoppez tout ! Posez vous la question suivante.

Est-ce vraiment vrai ce que je suis en train de me raconter ?

Lorsque vous dites : « aujourd’hui tout est davantage difficile ! » c’est vraiment sûr, ça ?

Est-il plus difficile de se déplacer à travers le monde qu’il y a 50 ans ?

Est-il plus difficile de parler à quelqu’un à l’autre bout de la terre qu’il y a 20 ans ?

Est-il plus difficile d’avoir des informations récentes qu’il y a 10 ans ?

Vous avez saisi, vous devez remettre votre point de vue en question

« Je n’arrive jamais à bricoler correctement ». Ah bon, jamais, jamais ? Vous n’avez JAMAIS réussi à faire un trou dans un mur ou à planter un clou ?

Attention aux généralisations !

2)  Et alors ?

Une stratégie que j’applique souvent est la stratégie du et alors ? 

Par exemple vous n’avez pas réussi à installer un logiciel sur votre ordinateur.

Vous commencez vos dérapages verbaux . « Je ne suis pas doué en informatique, je ne suis même pas arrivé à installer ce logiciel… » Stop !

Posez-vous la question magique. : Et alors ?

« Alors je ne vais pas pouvoir faire tout de suite ce que j’avais prévu ! »   Et alors ?

« Alors il faudra que j’attende un ami pour me faire aider ». Voilà la solution. Vous voyez, il n’y avait pas de quoi s’inquiéter et commencer à partir tans vos « délires négatifs et de penser que vous ne pourrez pas faire ce travail.

Ce que j’utilise beaucoup également c’est la phrase suivante : Quelle importance cela aura dans 10 ans ?

Aucune ? Alors ce n’est pas grave !

Restons optimiste.

3)    Est-ce que c’est UNIQUEMENT de mon ressort ?

Souvent, il y a plusieurs facteurs qui entrent en jeu. Ce n’est donc pas la peine de se blâmer et même de se « flageller » !

Prenons un exemple

Je suis en retard à mon rendez-vous avec un client important.

Plutôt que de se dire. « Je suis bête, c’est de ma faute, je ne suis pas capable d’être à l’heure. Nous allons perdre ce client à cause de moi » regardons les circonstances extérieures :

– il y a beaucoup d’embouteillages à cause de la neige tombée cette nuit

– A cause d’un accident entre un camion et une voiture la circulation  a été bloquée pendant 1 heure

Dans la vie il y a des impondérables ! Nous devons en tenir compte. Tout n’est pas ENTIEREMENT de notre faute.

Acceptons ce qui ne peut être changé, changeons ce qui peut l’être, et ayons l’intelligence de faire la différence entre les deux.