JessicaHume

 

Cet article est écrit par Annabelle Dietrich, happiness profiler et gérante de la société coach’motive (www.coachmotive.fr)

 

 

 

D’après Sonja Lyubomirsky, psychologue, professeur et chercheuse à l’Université de Californie,

 

Les gens heureux sont plus sociables et énergiques, plus charitables et coopératifs, plus appréciés par les autres, plus flexibles, ingénieux et productifs, de meilleurs leaders et  négociateurs, plus résilients face aux difficultés de la vie, en meilleure santé, gagnent plus d’argent et vivent plus longtemps.”

Ca donne envie, non ? Voici donc tout d’abord quelques conseils pour vous faciliter l’accès au chemin qui mène au bonheur :

Soyez responsable de votre vie

Evitez de voir le monde extérieur responsable de vos déboires. Vous seul exercez un contrôle sur vos pensées et sur vos actes. Vous êtes responsable du comportement que vous adoptez, même dans une situation difficile que vous n’avez pas provoquée. Soyez conscient de l’infinité des choix qui s’offrent à vous dans n’importe quel domaine, qu’il s’agisse d’actions à entreprendre ou d’émotions. Ne restez pas dans le rôle de victime et reprenez le pouvoir sur votre vie.

·

Ayez une vision positive

Voyez toujours le verre à moitié plein. Quand on a une vision positive, on n’a pas peur des échecs, donc on se met plus souvent en action et on a davantage de succès. On utilise alors aussi la loi d’attraction qui met en évidence que ce à quoi vous pensez le plus se manifeste dans votre vie : vos pensées deviennent réalité. Les gens chanceux sont donc juste des gens qui se concentrent sur le positif dans leur vie et qui ainsi attirent à eux de plus en plus de choses positives.

Profitez de l’instant présent

et inspirez-vous de cette fameuse devise du carpe diem: « cueillez chaque jour comme si c’était le dernier ». Recentrez-vous sur le moment présent. Ne regrettez pas le passé et ne craignez pas le futur, mais vivez pleinement le moment présent. Prenez conscience que le bonheur est une trajectoire, un chemin et non une destination.

Ayez des préférences et non des attentes envers les autres

Ne soyez pas dépendants des autres pour trouver le bonheur. C’est vous qui avez la clé en vous, pas les autres. Sinon vous risquez d’attendre toute votre vie le bonheur.

Lâchez-prise

Donnez-vous cette liberté intérieure par rapport à vos peurs, les obligations que vous vous donnez, vos croyances sur les autres et sur vous-mêmes, sur vos émotions. Ce à quoi vous résistez, vous l’attirez. En prêtant attention aux évènements négatifs, vous ne faites que les amplifier et vous attirez davantage de circonstances négatives dans votre vie. Donc lâcher prise et soyez ainsi centré solutions et non problèmes !

Ces exercices, il est vrai parfois difficiles, peuvent vous aider pour accéder au bonheur :

Etablissez la liste des récompenses

Notez les petits plaisirs, attentions, distractions que vous pouvez vous offrir quand vous les avez bien méritées. Un adage prétend qu’il faut s’accorder au moins un plaisir par jour. Définissez votre semaine-bonheur type.

Si c’était le dernier jour de votre vie

Que feriez-vous? Que diriez-vous? A qui ? Qu’est-ce qui vous empêche de le faire aujourd’hui?

Qu’est-ce que vous avez fait de bien aujourd’hui?

Notez chaque jour 3 évènements positifs dans votre journée et ce pendant un mois. En recherchant ce qu’il y a de positif tout au long de la journée, vous n’aurez plus le temps de vous attarder sur les petites tracasseries de l’existence et vous développerez une pensée positive.

Faites la liste des obligations

Listez les obligations qui vous pèsent et pour lesquelles vous pourriez lâcher prise. Vous pouvez décider maintenant de ne garder que les obligations qui sont indispensables et qui sont en cohérence avec qui vous êtes vraiment. Barrez toutes les obligations que vous souhaitez supprimer.

 

 

Maintenant c’est à vous et souriez, vous êtes sur le bon chemin !

 

Merci Annabelle pour ces  clés efficaces à mettre en place. Vos commentaires seront recueillis avec grand bonheur.